That rings me a bell

Duo – 2007 – Duo – récit d’un événement

Conception- Interprétation : Stéphanie Auberville et Christel Culos
Photographies : Christel Culos
Musique : The Rolling Stones

Comment raconter et se raconter ? – Avec des images, celles qui restent et celles qu’on se fait, je récolte les fragments, je complète les vides. À la manière de Robert Frank, j’use des mots, je crée des légendes. Je joue avec ces modes de projections, celles des images, celles derrière les mots, celles de la danse. Et mon corps trace un chemin entre tous ces instants figés. Et mon corps veut toucher la matière entre les fragments du récit.

Démarche : That rings me a bell est une sorte d’enquête, une création de fiction documentaire en direct, grâce à 20 secondes de Paint, in black, un témoignage, des photos et quelques photocopies. Tous les éléments sont fragmentés, répétés, ré-assemblés afin d’évoquer ce que fait une personne quand elle se remémore un événement partiellement. Le jeu de la mise en scène consiste à faire apparaître un contexte, à rendre vivant et palpable cette phrase mystérieuse issue d’une oeuvre de Jenny Holzer : « Quand tout a commencé à ruisseler d’elle, elle s’est mise à courir pour ne pas être vue ».

Le duo a été créé à Micadanses sous l’invitation de Liz Young, cette pièce a été diffusée au festival Incandescences 2008. Ce duo est inspiré du travail de Robert Frank (Moving out)

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s