La Mécanique du OUI

2008 – SOLO, avec appel à contribution.

Conception – interprétation : Stéphanie Auberville
Musique : Marc Ribot, Boby Lapointe.
Voix : Charles Chemin avec l’aimable contribution de Nita Little pour le texte de la relaxation.

La mécanique du Oui tente de dessiner les contours de certaines règles du vivre ensemble. Elle s’appuie sur un appel à contribution, ouvert à tous. La personne envoie sur papier ou par mail une phrase qui commence par « j’accepte » et qui parle de son lien avec la ville. D’une manière cinématographique les phrases servent de sous-titres à la danse avec tout le jeu des décalages, des paradoxes et des contradictions. La pièce alterne des moments de danse, un travail de sous-titres, des phrases dites et des temps de relaxation.

Il ne s’agit évidement pas de faire l’apologie de ce qu’on accepte ou pas, mais de proposer un temps ou l’on regarde et pense à tout ces consentements implicites.

 

 

La mécanique du Oui a été réalisée dans le cadre de la biennale Art Grandeur Nature. Diffusion à l’Espace Khiasma, au festival Effets Mers à Saint-Jean de Luz en novembre 2010, au festival Les petites formes (dé)cousues 2011. Résidence de 2 mois au sein du centre Émmaus Louvel Tessier en 2012.

Avec certaines institutions comme Emmaüs et au Point Ephémère, des affiches ont été réalisées et collées à proximité du lieu de spectacle

 

 

Un plan du parcours pour voir les affiches a été crée.

plan-meca copie.jpg

 

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s